Aujourd’hui au menu : Bouillon de poulet aux mille vertus

Aujourd’hui on visite les indémodables, les classiques des classiques… Retour aux sources !

       bouillondepoule2.jpg

Alors, pour un bon bouillon de poulet traditionnel il vous faut :

  • Un bon gros poulet fermier qui a couru et picoré dehors (un poulet industriel ça ne va pas non!, d’ailleurs il ne s’agit plus de poulet point barre)
  • Deux verts de poireaux
  • Deux carottes moyennes
  • Une gousse d’ail
  • Un oignon
  • Du bouquet garni (laurier, persil…)
  • Du vin blanc ou vinaigre de cidre ou du jus de citron
  • Une écumoire et votre patience

Après un dépiautage intensif de votre magnifique poulet, vous immergez votre carcasse (je parle du poulet ;-) dans 3 à 5 litres d’eau froide, en fonction de la taille de votre casserole. Je mets de l’eau jusqu’à 2-3 cm du bord…

Je m’échine sur cette carcasse assez longtemps, pour enlever le max de viande et le max de gras (croupion et autres) car je n’aime pas écumer.. si vous n’allez pas vous embêter à écumer, laissez tout comme ça, vous gagnerez du temps !

Vous mettez sur feu fort, attention ça doit faire un peu des bulles mais pas plus, CA NE DOIT PAS BOUILLIR, et vous écumez, écumez, écumez…

Dès que vous avez tout écumé, vous ajoutez le petit verre de vin blanc ou un peu de vinaigre de cidre ou du jus de citron… Il faut de l’acidité pour aider à « sortir » les bons minéraux des os… Puis vous ajoutez vos légumes frottés à la brosse à légumes (si bio, sinon épluchés) et coupés en morceaux longs mais pas trop épais…

Une fois que ça a frémi, vous mettez sur feu très faible et ça n’en bouge pas pendant deux-trois-quatre-cinq heures selon votre patience…

Maintenant, vous enlevez les légumes et la carcasse. Hé non je ne mixe pas tous les légumes… car c’est un bouillon pas une soupe que je veux faire…

Pourquoi du bouillon de poulet (ou de bœuf ou de poisson ?) : c’est bon pour vos os ! et vos articulations et votre tonus et et et… Le bouillon de poule à l’ancienne (pas les cubes hein) est reconnu comme étant un excellent reminéralisant des articulations… bien plus efficace qu’un verre de lait et vous savez ce que je pense du lait…

D’autres recettes :http://recettesrgs.com/RGS/print.asp?noid=BOUI467350
http://www.taty.be/RECETTES/bouillonpoulet.htm

Variantes :
Il faut des os, mais tout un poulet bio ça peut être cher… J’utilise quand j’en trouve des ailes de poulet bio vendues par 8… Ca fait très bien l’affaire et mon portefeuille s’y retrouve aussi..
Vous pouvez bien sur mettre d’autres légumes, par exemple des pieds émincés de brocolis, la partie dure des chicons (endives)… 

Bon appétit!

Fabienne

Aujourd’hui au menu, potiron banane lait de coco et curry… vous m’en direz des nouvelles

Imaginons que vous avez craqué pour un potimarron bien appétissant genre 1kg et la raouette.. Imaginons encore que vous avez une banane un peu mûre qui trainaille dans le panier à fruit et deux poireaux au frigo qui ne demandent qu’à être mangés… hmm…

Souplette Potimarron Coco Cury

Comme vous avez toujours sur vous du gingembre frais, du curry et du lait de coco, vous êtes parés… à l’attaque…

  • 1 Potimarron de +-1kg
  • 1 Banane
  • 2 verts de poireaux (ça vous fera les blancs en légume, tiens)
  • 1 Cube de bouillon de légume ou du bouillon de poule fait-maison
  • Du curry (perso, moitié mélange Colruyt épices pour poulet et Curry Anglais pyramide)
  • Du lait de coco (une demi-boite)
  • Du gingembre frais (genre 2 cm³)
  • Une casserole panier vapeur
  • Votre mixer

On prend les verts des poireaux, hop on coupe des gros morceaux (de toute façon on mixe après), on rince bien, et hop tout dans le cuit-vapeur. Les poireaux commencent à cuire, pendant ce temps là vous vous occupez du reste :

Pour le potimarron, vous pouvez l’éplucher ou pas, à votre meilleure convenance paresseuse ou pas.. Si pas, vous verrez de petites particules oranges dans votre soupe… donc moi je le coupe en deux, verticalement, j’enlève les graines hop compost, j’enlève la tige, la mouche et je fais des genres de grosses tranches que je coupe en deux… Tout ça termine dans le cuit-vapeur, au dessus des poireaux. J’ajoute le cube de bouillon à ce moment là, au dessus des légumes. Oui y a pas d’eau et alors ?

Quand le potimarron commence à mollir, on ajoute la banane.

Quand la banane est cuite, on retire tout du feu, on ajoute le gingembre déjà un peu haché.

Vous prenez votre panier vapeur et vous transvasez vos légumes cuits dans le panier avec l’eau qui est devenue du bouillon de légumes, vous attrapez votre mixer et puis on y va gaiement.

Une fois que vous avez une grosse bouillie bien épaisse, vous ajoutez le lait de coco et le curry à votre convenance et moi je stocke ça comme ça dans mon réfrigérateur ou mon congélateur, ça prend moins de place !

Au moment où je me réchauffe ma bonne petite souplette, je fais en fait bouillir une louche d’eau par personne et puis j’ajoute une louche de purée-souplette par personne toujours. Mais là on arrête le feu, la soupe ne doit plus bouillir, on ne fait jamais jamais jamais jamais bouillir une soupe voyons mais si mais si…

Pour la déco, un peu de noix de coco râpée ou un peu de curry…

J’ai déjà mis un fenouil et deux oignons quand j’étais en rade de poireaux, ça donne bien aussi…

Testé et approuvé par Marc, Aurore, Frédéric et vraiment plébiscité par Célestin, bientôt deux ans!! :)

Bon appétiiiit :)

Fabienne

ganache et chocolat |
CLiC |
Le blog d'Irenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Petit Campagnard Café Re...
| palais des gourmandises
| patisa-café