Aujourd’hui au menu : L’incroyable tarte sablée au citron de Claire de Bouche à Oreille sans gluten et sans lait

Non je n’en rajoute pas, la tarte au citron de Claire est simplissimement sublime :) La preuve en image :

morceaurollerkitchen.jpg

Et personne ne se doutera que cette petite merveille est « sans gluten et sans lait » …

Pour la pâte sablée, il vous faut :

  • 1 gros oeuf
  • 2g de sel
  • 160gr d’huile de palme non hydrogénée que vous aurez laissé à température ambiante pendant une heure ou deux
  • 100gr de sucre non raffiné (du pot de sucre où vous rangez vos gousses de vanille)
  • 35gr de poudre d’amande
  • 260gr de farine (riz et sarrasin)

Dans un grand saladier, mélangez l’huile de palme, le sucre et la poudre d’amande avec les batteurs en spirale de votre batteur électrique. Dans un autre bol, mélangez l’oeuf et le sel sans battre trop fort. Ajoutez les oeufs au mélange sableux et 70 gr de farine. Lorsque la pâte commence à se former, incorporez le reste de la farine. Laissez reposer la pâte plus ou moins deux heures avant utilisation.

Pour la couverture au citron :

  • 4 citrons BIO (oui je sais je me répète, voir les explications du Limoncello du post précédent)
  • 150gr de sucre non raffiné
  • 1cas de maizena
  • 3 oeufs
  • un trait de Limoncello

Étalez la pâte sablée sur le papier sulfurisé dont vous tapisserez moule à tarte (26cm de diamètre pour moi). Si comme moi, vous l’avez mise au frigo et qu’elle est dure comme la pierre, n’hésitez pas à en faire des miettes pour pouvoir par après l’étaler facilement.

ptecruerollerkitchen.jpg

Piquez le fond avec une fourchette puis enfournez le moule avec seulement la pâte à 180° pendant 20 à 25 minutes. La couverture ne devra pas cuire au four donc la pâte doit être à cuite à point…

ptecuiterollerkitchen.jpg
Sortez la tarte cuite du four. Zestez les citrons et pressez-les. Mettez les zestes et le jus dans un poêlon et ajoutez-y le sucre et la maïzena. Ça fait vite des grumeaux… Faites chauffer sur feu moyen pour que ça forme un sirop.

verserlesucrerollerkitchen.jpg
Au batteur électrique, fouettez les oeufs. Le mélange doit être très homogène sinon vous verrez des filaments de blanc d’oeuf cuit dans votre tarte… même si ça ne se goûtera pas, ce ne sera pas très joli… Ajoutez les oeufs battus au sirop de citron en tournant tout le temps pour ne pas que ça attache.

verserlesoeufsrollerkitchen.jpgA

joutez un trait de Limoncello. Augmentez le feu puis arrêtez tout quand la crème a épaissi.

crmeaucitronrollerkitchen.jpg
Versez la crème au citron sur le fond de la tarte.

Servez bien frais, c’est booon :)

tarteentirerollerkitchen.jpg

Bon appétit!

Fabienne



Aujourd’hui après le menu : du Limoncello maison mmmh :)

verrelimoncellomaisonrollerkitchen.jpg


La première fois que j’ai pu déguster cet merveilleux digestif qu’est le Limoncello, c’était en Italie, pendant ma deuxième licence géo. Nous étions de passage en Ligurie, à Gênes plus précisément et nous nous rendions en Sardaigne pour quinze jours de géomorphologie littorale :) Je dois dire que c’est un excelleeeeent souvenir de la mort qui tue :) (tout le voyage hein, pas rien que le Limoncello) (elles sont où tiens d’ailleurs ces photos??)

J’ai eu l’occasion d’en re-goûter il y a deux trois mois dans un resto italien… hé bien, je dois dire que le Limoncello n’a rien à envier à la madeleine de Proust…

Quelques clics de souris plus tard et trois recettes home made trouvées, je me suis donc mise en quête d’alcool à plus de 90°, de citrons bio et roulez jeunesse…

Après une belle cloche à l’index suite aux 8 citrons à zester (un rollerlecteur averti en vaut deux), la tête perplexe de ma pharmacienne suite à ma demande d’un litre d’alcool rectifié, ma tête à moi quand elle m’a dit le prix puis finalement la bonne surprise d’en trouver dans mon Delhaize habituel, mes zestes ont pu tremper gentiment pendant 15 jours… J’ai pu voir avec ravissement l’alcool prendre au fil des jours une couleur jaune intense pour un des pots et vert intense pour l’autre (avec des limes ouiiii y en a qui suivent, cool :)

jauneetvertrollerkitchen.jpg


C’est là que les romains s’empoignèrent… une fois que tout à bien trempé, il faut mettre du sucre… Si vous avez déjà essayé de faire chauffer du sucre non raffiné même le plus clair possible, ça tourne à la mélasse brun caca d’oie direct… :-| J’ai essayé sur un de mes deux pots d’alcool (le vert) et honnêtement, le goût est nickel mais bonjour la présentation… Donc, re-creusage de crâne et paf, en furetant dans mon petit magasin bio habituel (oui j’ai beaucoup de magasins habituels :) ze solution : le sirop d’agave! ce sucre étant déjà à la base liquide et jaune limpide, ça ne pouvait qu’aller bien.. hé bien oui, franchement c’est superbe :) et dégusté bien gelé, c’est tout simplement argh…

siropdagaverollerkitchen.jpg


Récapitulons :

Pour deux litres de Limoncello à +- 45° :

  • Un litre d’alcool rectifié (mais non dénaturé!) à 96°
  • 8 citrons BIO bien fermes et parfumés (nooon je fais pas de mon écolo-bio-pure-et-dure-et-obstinée-comme-d’habitude, une fois que vous aurez lu ça, vous serez d’accord…)
  • Un zesteur
  • Un litre d’eau (de source)
  • 370 ml de sirop d’agave

Après avoir bien brossé vos citrons avec votre petite brosse à légumes préférée, appliquez-vous au zesteur après avoir préalablement soigneusement sparadrapé votre index là où le zesteur va appuyer. Oui je sais je suis une petite chose fragile. Sans zesteur, vous pouvez aussi découper finement la pelure (sans le blanc très amer) à l’économe mais pour avoir testé les deux techniques, investissez dans un zesteur… Une fois vos citrons zestés, profitez-en pour les presser et en faire des glaçons… très pratique pour votre martini bianco votre crème budwig du matin…

Immergez vos zestes dans l’acool et attendez patiemment quinze jours en remuant quotidiennement et amoureusement votre Limoncello.

Après avoir fait quinze petites barres sur votre calendrier, faites chauffer un litre d’eau avec le sirop d’agave. Après « épaississement », laissez un peu refroidir. Pendant ce temps-là, filtrez votre alcool avec un fin chinois. Les zestes sont devenus tout blanc et votre alcool tout jaune et magnifiquement parfumé… magique!

Mélangez les deux préparations et planquez tout ça au fond de votre congélateur, là où il gèle bien fort fort. Le liquide ne gèlera pas mais il sera merveilleusement givré lorsque vos amis vous demanderont [mode sourire gourmand et yeux pétillants on] « Heu dis, par hasard, il ne te resterait pas encore de ton fameux Limoncello de l’autre fois????? » [mode sourire gourmand et yeux pétillants off].

Certaines recettes recommandent d’attendre avant de consommer le Limoncello, d’autres non. J’en ai bu le soir de la préparation et il était déjà très bon…

Vous pouvez bien entendu boire votre Limoncello, mais un trait de Limoncello sur un sorbet citron ou dans une tarte au citron, je ne vous dis que ça!

A vous de jouer!

Bon appétit!

Fabienne

 

Variantes :

http://www.epicurien.be/

http://secretsdefee.canalblog.com/

 



ganache et chocolat |
CLiC |
Le blog d'Irenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Petit Campagnard Café Re...
| palais des gourmandises
| patisa-café