Aujourd’hui au menu : L’équilibre acido-basique

         Equilibre

Vous êtes tout le temps fatigué, vous avez angine sur angine, pharyngite sur pharyngite, otite sur otite, vous avez tout le temps froid aux mains, froid aux pieds, vous n’avez pas une bonne circulation sanguine, vous cicatrisez mal, vous commencez de l’arthrose alors que vous n’avez pas 40 ans, vous êtes hyperlaxe, vous vous faites réveiller la nuit par des crampes au mollet, aux pieds, vous alternez les périodes de diarrhée et de constipation, votre docteur vous a dit que vous aviez « le syndrome du côlon irritable », vous êtes complètement en hypoglycémie dès 11h, vous avez les lèvres gercées et la peau super sèche en permanence et surtout en hiver, vous avez de la fibromyalgie ? 

Et vous avez ça depuis toujours, vous avez toujours été comme ça, de toute façon c’est comme ça et il n’y a rien à y faire ?? 

NON !!!!!! Non non non non non non nooooooon !!!!!!!! 

Je croyais ça aussi, mais non c’est faux, on peut tout changer… 

J’ai beaucoup lu sur tout ce qui concerne la santé, j’ai commencé par Taty Lauwers, puis par des livres sur l’Ayurvéda, puis Kousmine, Herzog, j’en passe et pas toujours les meilleurs, puis les livres de Christopher Vasey sur l’équilibre acido-basique et finalement le livre « je me sens mal et je ne sais pas pourquoi » du Dr Philippe-Gaston Besson (candidose chronique).. Et c’est là que ça a fait tilt !!!!! 

« Que ta nourriture soit ta première médecine » disait Hippocrate… Dans notre société, c’est plutôt « l’alimentation est le premier poison »…

Que mangeons-nous ? Sodas acides, aliments gras et sur-salés, aliments sur-sucrés, aliments raffinés, aliments tous préparés bourrés d’additifs et de conservateurs, aliments pasteurisés-uhtisés..  En bref, rien à voir avec ce que l’humain a toujours mangé, depuis la nuit des temps jusqu’à 1950… 

L’alimentation a fondamentalement changé, mais pas nos corps… notre système digestif n’a pas subi d’évolution fondamentale depuis 50 ans… du coup, les réactions d’intolérance ou d’allergie alimentaires ont explosées depuis les 50-30 dernières années… Rien d’étonnant.. 

Regardons-nous en face : la seule façon de redevenir nous même, en forme et éclatant de santé, c’est de revenir à une assiette « normale » pour un être humain… Du fait maison, beaucoup de légumes et des fruits de saison, bio de surcroît, un peu de viande, des céréales complètes non-irradiées, de la variété !! 

Pourquoi changer vos « bonnes vieilles habitudes » ? Parce que ça vous tue à petit feu ! 

  • Je vous parle d’expérience, j’ai changé toute mon alimentation du tout en tout en fin juin 2006. Je n’en pouvais plus, c’était ça ou je sombrais… 
  • J’ai exclu le gluten et le lait de vache. Le blé et le lait sont le aliments les plus modifiés pour cause d’augmentation de rendement économique.. et donc les plus allergisants… 
  • J’ai arrêté d’acheter des biscuits et autres snacks en grande surface et j’ai fait moi-même des muffins, des gaufres à la farine de châtaigne et au sucre intégral. 
  • Je ne mange plus de pain. Le matin je prends une crème budwig, le soir quelques cracottes « pain des fleurs » avec du sirop de liège ou de la crème d’amande ou de la tapenade d’algues, accompagné d’une salade… 
  • Je ne mange plus de pâtes au blé, uniquement des pates au riz ou au mais et sarrasin… 
  • Je ne mange plus de crème fraiche, je remplace par du lait de coco… 
  • Pour le fromage, un peu de fromage de chèvre ou de brebis de temps en temps…   
  • J’ai augmenté drastiquement la proportion de crudités, de soupes, de jus de légumes et de légumes cuits. 
  • J’ai diminué la viande, privilégié la viande blanche à la viande rouge et j’ai introduit les légumineuses dans mon alimentation. 
  • Je mange + de pommes de terre au lieu des pâtes.  
  • J’ai changé de marque de bouteille d’eau… 

Je me méfie comme la peste de tout ce qui s’achète déjà préparé, j’ai lu beaucoup d’étiquettes, j’évite à tout prix le sucre blanc, la farine blanche, le riz blanc, le lait en poudre… 

J’ai tout changé et je ne me sens en aucun cas frustrée de ne manger comme les autres.. certes il faut choisir ses restos, certes il faut prévenir quand on va quelque part, certes on vous regarde comme un extra-terrestre.. pas de blé, pas de lait ? la pauvre… hé bien non !!! moi je sens ma chaudière interne qui tourne a plein régime et je m’amuse, je m’éclate, j’ai la pêche comme je n’ai jamais eu la pêche en 28 ans ! Plus de plaid-pull col roulé le soir, fini les coups de pompe – dodo tout le we pour récupérer… je bêche mon potager pendant 4 heures d’affilée (en m’hydratant bien) et il faut que la nuit tombe pour que je me dise, tiens l’heure à tourné…  je n’aurais jamais pu faire la moitié du quart de ce que je fais maintenant l’année dernière.. lessivée, cuite, bonne à mettre au lit après le moindre petit effort… 

En deux mots comme en cent, je mangeais hyper acide et je ne le savais pas.. Je mangeais comme on m’avait appris à manger.. Je ne jette pas la pierre mais c’est un fait.. Ouvrir une boite de soupe, quoi de plus normal… des boulettes préparées ? Naturellement… une bonne tasse de cacao en poudre ? oh oui ! de la mayonnaise du bocal avec tes frites ? Quelle question… 

Je parle souvent de ça avec tout le monde et je convaincs parfois certaines personnes de faire le test d’analyse du pH urinaire.. Ces personnes me rétorquent souvent : mon conjoint l’a fait aussi, il a aussi un pH de 5 (très acide !) mais lui il n’est pas malade.. Hé oui, c’est ça l’injustice.. une personne n’est pas l’autre.. Les femmes sont souvent plus sensibles, surtout si elles prennent la pilule et/ou sont du groupe sanguin O et/ou sont de caractère empathique… plus vous cumulez, plus vous avez de risques que votre corps cède ses précieux minéraux pour balancer l’acidité de votre alimentation.. Vous vous chopez donc en pleine face, tous ces « dommages collatéraux » dus à la déminéralisation.. Maintenant je fais attention à équilibrer les apports acides et les apports basiques… et depuis un an que je le fais, je peux vous le dire : je n’ai plus froid aux mains, je n’ai plus froid aux pieds, je ne suis fatiguée que si je vais dormir tard, je n’ai plus de problèmes intestinaux, j’ai la pêche, mes collègues me demandent comment je fais pour être en forme comme ça.. je les fatigue !!!! héhéhé !!! à mon tour !! ;-)  Fabienne 

Pour approfondir le sujet : 

Résumés sur l’acide-base et liste des aliments : 

http://www.jydionne.com/acidification-mythe-ou-realite/
http://www.christophervasey.ch/FR/Articles/equilibre.html 

http://www.ateliersante.ch/acide-base.htm  

 http://www.nutranews.org/article.php3?id_rubrique=24&id_article=187 

Le point de vue d’une diététicienne sur les blés actuels : 

http://www.onnouscachetout.com/nutrition-et-bles-modernes 

Acidité et articulations 

http://www.boutique-nature.fr/upload/dossiers/16.pdf  

http://www.themacorps.com/alimentation-nutrition/dietetique-equilibre-acido-basique.html 

http://www.taty.be/Doc/t%C3%A9moignagesabine.htm 

Acidité et Fibromyalgie 

http://bio-conseil.net/Fibromyalgie/Redactionnel/Fibromyalgie.html 



Aujourd’hui il faut agir!

sauvonslabio.jpg

Manifestation ce lundi 11 juin 2007
à 12h au Rond Point Schuman,
face au Conseil de l’Union européenne
 

Depuis de nombreux mois, Nature & Progrès Belgique tire la sonnette d’alarme, la sirène même, sur les dangers pour la bio du projet de règlement européen pour l’Agriculture Biologique, les plus criants étant la tolérance à l’égard des OGM, et de l’usage des pesticides.

Pour rappel, il y a près de 65 000 personnes à avoir signé la pétition « Sauvons la Bio ! », en quelques semaines seulement. Ce poids citoyen a pesé dans la balance au moment où les eurodéputés ont rendu leur avis. Ils se sont clairement positionné à deux reprises, le 29 mars et le 22 mai 2007, pour un règlement garantissant qu’aucun OGM ne soit jamais présent dans les produits bio et interdisant clairement l’usage des pesticides de synthèse. C’était une première victoire. Mais cet avis du Parlement Européen est consultatif. La décision finale relève des compétences du Conseil européen des Ministres de l’Agriculture.

Le moment fatidique est arrivé : ce Conseil se réunira à Bruxelles les 11 et 12 juin prochain. Malgré la mobilisation de nombre d’associations, il n’est à ce jour pas question encore de crier victoire. Les parlementaires européens se sont exprimés. Il est impératif de faire entendre notre voix de citoyen, que nous soyons consommateurs ou agriculteurs, bio invétéré ou simplement soucieux de la qualité de notre alimentation et de notre environnement.

Si ce règlement est voté ce mois, il entrerait en application après 2009.  Il ne sera alors plus possible de faire marche arrière

Je serai ce lundi 11 juin au rond point Schuman, et vous? Rendez-vous là bas!

Fabienne



Aujourd’hui au menu : l’émotion du grand chocolat

     Marcolini 

L’adagio pour cordes de Samuel Barber…

Une musique qui vous transporte au dessus des nuages, dans un élan infini de pureté…

Hé bien, j’ai gouté hier l’adagio pour cordes du chocolat noir belge..

Les grands crus de Pierre Marcolini…

J’ai pris un de petits carrés dorés à l’or fin et je l’ai laissé fondre sur ma langue, tout simplement…

j’ai fermé les yeux et je me suis laissé petit à petit envahir par la volupté et l’émotion du chocolat si noir, si fondant… 

Et vous le croirez ou pas, mais le temps s’est arrêté une fraction de seconde…

et j’ai sa-vou-ré…

Une expérience hors du temps que je recommande à tout vrai amateur de chocolat fondant qui se respecte

http://www.marcolini.com

Bonne dégustation!

 Fabienne



ganache et chocolat |
CLiC |
Le blog d'Irenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Petit Campagnard Café Re...
| palais des gourmandises
| patisa-café